10 octobre 2009

Les droits du bourreau de Troyes

x
Placard imprimé, non daté, destiné à être affiché :

" Ce sont les articles des droits que doist avoir et lever l'exécuteur de la haute justice en la ville de Troyes et ès marchés d'icelles.

Ledit exécuteur aura et prendra au marché du bled dudit Troyes une fois la sepmaine seullement et au jour que se tiendra ledit marché une chopine de bled d'un chacun marchant de bled venant de dehors la banlieue : et pour chascun char ou charrette qu'on amenera chargés de bled et laquelle chopine lui sera baillée par mesure marquée par l'adjusteur et quant aux habitants de Troyes ils en sont francs et aussi tous prêtres et gentilshommes.

Item pourra aussi ledit exécuteur avoir et prendre d'un chacun char de bois à quatre roues une busche seulement qui ne sera ni des grosses ni des menues et ne le pourra prendre ne lever que le jour de samedy depuis Pasques jusques à la Saint-Remy chef d'octobre. Et si ne pourra ledit droit admodier ne faire lever que par deux personnes qui le leveront aux portes de ladite ville dudit Troyes et des charrettes de bois et fagots n'en aura et ne prendra aucune chose.

Item de ceulx venant de dehors la banlieue qui ne sont prestres ne gentilshommes il pourra prendre au marché dudit Troyes des oeufs qu'ils apporteront vendre en panniers ou coffinets ou il y aura dix oeufs un oeuf : s'il y en a vingt en aura deux et s'il y en a plus n'en aura que deux ne aussi de la somme. Toutesfois de la charrette d'oeufs il pourra prendre quatre deniers et du char huit deniers tournois et de chacune pannetée ou hotte de fromages venant hors ladite banlieue excepté desdits prestres et gentilshommes aura un denier pourveu qu'il y en ait six et de la charretée de fromages quatre deniers et du char huit deniers et ou en ladite charrette y aurait oeufs fromages et fruits ne prendra que lesdits quatre deniers pour charrette et huit deniers pour char et pour le cheval chargé de deux billots d'oeufs fromages ou fruits aura de chacun billot un denier.

Item de chacune charretée d'oignons amenés audit marché il aura une rite desdits oignons.

Item de chacune charrette ou char de peles de bois et de pots de fer aussi amenés hors ladite banlieue audit marché il aura trois deniers.

Item de chacune charrette de pots de terre amenés audit marché hors ladite banlieue deux deniers et quatre deniers pour le char.

Item de chacun vendeur de ballets au marché aura un ballet pourveu que le fardeau et charge de ballets montera à vingt ou vingt cinq ballets pour le moins.

Item ceulx de la banlieue ne lui doibvent aucune chose des oeufs fromages ne bled qu'ils vendent audit Troyes sinon qu'il aura seullement à Pasque un oeuf de chacun de ceulx d'icelle banlieue qui vendent oeufs fromages et bleds en ladite ville et quant au courtillage de pois feves et fruits nouveaux il aura de chacun vendeur dudict marché étant de ladite banlieue desdits courtillages pois fèves et fruits nouveaux une cueillerée qui contiendra demi potot qui sera marquée par l'adjusteur pourveu que le vendeur ait amené ou apporté desdits fruits et courtillages montant à un boisseau et ou ils monteraient à plus grande quantité n'en aura aucune chose : et si ne prendra aucune chose pour les beurres et gluz ou pailles qu'on amenera et apportera en ladite ville. Et de tous les droits dessus dites ne prendra ledict exécuteur aucune chose des habitans dudict Troyes ne des villages à l'environ de ladicte ville qui sont des paroisses de ladicte ville et franchises d'icelle. Sinon sur les pasticiers qui sont tous les samedis de carême tant aux Changes que au marché près Notre-Dame qui lui debvront chacun samedi de ladite carême chacun deux maillées d'échaudés et le jour de l'an autant : et ledit jour de l'an les revendeurs aux Changes et audict marché Notre-Dame lui debvront ses estreines en fruits à leur discrétion.

Item les filles joyeuses lubricques usans de leurs droits lui debvront chacune cinq solz pour une fois seullement; et autant les ladres qui se pourchassent en ladicte ville qui se nomme leur bien venue.

Et si lui doibvent lesdits ladres aux quatre bons jours de l'an un liart s'ils sont audict Troyes.

Et autres droits ne levera ne pourra lever ledict exécuteur sinon ceulx que lui doit le Roi à cause de l'exercice de son dict office."
x
Mémoires de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles lettres du département de l'Aube, Numéros 49-52, 1834, pp.8-11.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire